Main Page Content

Pour publication immédiate

Le 9 janvier 2018, 10 h| Windsor-comté d’Essex


Au cours des prochaines semaines, le Bureau de santé de Windsor-comté d’Essex mènera un sondage téléphonique auprès d’adultes de la région qui auront été sélectionnés au hasard.  

« Dans l’édition 2016 de notre Rapport d’évaluation des besoins de la communauté, la santé mentale est ressortie comme un enjeu prioritaire pour la région de Windsor-comté d’Essex. Plus précisément, le rapport a mis en évidence le besoin d’améliorer les sources de données pour qu’on puisse comprendre les besoins sous-jacents relativement à la santé mentale. Ce besoin a été corroboré dans le Profil de la santé mentale pour Windsor et le comté d’Essex créé en août 2016. Afin de pouvoir planifier des programmes et des services qui répondent aux besoins de la communauté, il nous faut avoir un meilleur portrait de la santé mentale et de la maladie mentale dans notre communauté, explique le Dr Wajid Ahmed, médecin hygiéniste intérimaire. Ce sondage nous permettra d’obtenir des renseignements auprès des gens d’ici; ainsi, nous serons mieux en mesure de comprendre et d’aborder cet enjeu prioritaire de la santé publique. »

Ipsos affaires publiques réalisera le sondage au nom du Bureau de santé de Windsor-comté d’Essex. Les questions porteront, entre autres, sur l’état de santé mentale autodéclaré, les connaissances et les attitudes concernant la santé mentale et la maladie mentale ainsi que la connaissance des mécanismes de soutien et des services de santé mentale.  

« Dans l’esprit des nouvelles Normes de santé publique de l’Ontario (2018) et en collaboration avec ses partenaires communautaires, le Bureau de santé de Windsor-comté d’Essex veut s’assurer que les gens d’ici ont accès à des ressources en matière de santé mentale, y compris à du matériel éducatif, à des lignes d’écoute et à d’autres types de soutien en santé mentale, affirme la directrice de la promotion de la santé, Nicole Dupuis. En évaluant les connaissances et les attitudes de base, le Bureau de santé et ses partenaires pourront cibler les efforts déployés pour combler les lacunes. »

Nous encourageons donc les résidents à prendre le temps de répondre à ce sondage confidentiel et anonyme si on les appelle. Les résultats serviront à éclairer l’élaboration de programmes visant à promouvoir et à maintenir la santé mentale pour la vie durant dans nos foyers, nos écoles et nos lieux de travail.

Les personnes qui ont des questions ou des préoccupations au sujet du sondage peuvent appeler le Bureau de santé de Windsor-comté d’Essex, au 519 258-2146, ou visiter le www.wechu.org pour consulter la foire aux questions sur ce sondage communautaire.  

Renseignements pour les médias

Service des communications du Bureau de santé de Windsor-comté d’Essex

519 258-2146, poste 6397

news@wechu.org

 


Foire aux questions

Quel est l’objet de ce sondage communautaire sur la santé mentale?

Ce sondage a pour but de recueillir des renseignements sur le niveau de sensibilisation de la population à la santé mentale, les attitudes envers la santé mentale et la connaissance des mécanismes de soutien et des services de santé mentale offerts à Windsor et dans le comté d’Essex.

Comment avez-vous obtenu mon numéro de téléphone?

Votre numéro a été sélectionné au hasard au moyen d’un programme informatique à partir d’une base de données accessible au public.

Qui m’appellera?

Le Bureau de santé de Windsor-comté d’Essex a retenu les services de la firme Ipsos, entreprise canadienne qui se spécialise dans les études de marché et d’opinion, pour mener à bien ce sondage. Un enquêteur d’Ipsos vous téléphonera pour vous demander de participer au sondage. Veuillez noter que le sondage sera mené en anglais.

Combien de temps le sondage prend-il?

Il vous faudra environ 15 minutes pour répondre au sondage. Si vous n’avez pas le temps de répondre au moment où l’enquêteur vous appelle, vous pouvez lui demander de vous rappeler à une date et à une heure qui vous conviennent mieux.

Est-ce que je dois participer?

La participation au sondage est entièrement volontaire. Vous pouvez choisir de ne pas participer au sondage ou choisir de ne pas répondre à certaines questions du sondage si vous n’êtes pas à l’aise de le faire.  Nous vous encourageons toutefois à participer. Votre opinion compte pour nous.

Est-ce que je peux répondre au sondage si on ne m’appelle pas?

Non. Pour le moment, nous ne recueillons des données que d’un échantillon aléatoire de résidents de Windsor et du comté d’Essex. C’est la meilleure façon d’obtenir des résultats représentatifs de l’ensemble de la communauté. Les résultats de ce sondage nous donneront des renseignements de base qui pourraient servir à orienter les activités futures de collecte de données.  

Est-ce que mes renseignements demeureront confidentiels?

Oui. Vos réponses demeureront confidentielles et anonymes. Nous ne vous demanderons pas de fournir votre nom, votre adresse, ni d’autres renseignements personnels. Il sera impossible de faire le lien entre les réponses au sondage et une personne en particulier.

Avec qui dois-je communiquer pour obtenir d’autres renseignements?

Si vous avez des questions au sujet du sondage, communiquez avec :

Ramsey D’Souza
Responsable de l’épidémiologie et de l’évaluation, Bureau de santé de Windsor-comté d’Essex
519 352-7270, poste 1285

rdsouza@wechu.org